Au tiers de la saison la réalité est dure, le constat sévère

Face aux défenses bien huilées des Lot-et-Garonnaises de L. Dulong et des Gersoises de L. Touja, le jeu offensif des Montoises est trop hésitant, trop approximatif, pour perturber sérieusement des adversaires dynamiques, expérimentés !

Remises en jeu bâclées, rebond défensif négligé, dernier geste précipité, retard défensif, les "Nchouwat", "Delprat", les "Grenier", "Bessagnet", "Pedeches" n'en demandent pas tant pour exprimer leurs qualités et permettre à leurs équipes de s'imposer largement.

Au tiers de la saison la réalité est dure, le constat sévère.

De chaque match on doit tirer des enseignements, se corriger et surtout redoubler d'efforts aux entraînements, ne jamais baisser les bras, la tête, quelque soit le niveau de l'adversaire.

Laisser un commentaire