La Semaine Olympique et Paralympique est lancée

La Semaine Olympique et Paralympique est lancée

  • Post author:
  • Post category:infos

La 5ème édition de la Semaine Olympique et Paralympique s’est ouverte ce lundi 1er et se déroulera jusqu’au 6 février 2021. Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, Roxana MARACINEANU, ministre déléguée chargée des Sports, et Sophie CLUZEL, secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée des personnes handicapées, ont profité de l’événement pour présenter le dispositif « 30 minutes d’activité physique par jour » et signer des conventions cadre de partenariat avec de nouvelles fédérations sportives.

Chaque année depuis 2017, la Semaine Olympique et Paralympique (SOP) mobilise l’ensemble de la communauté éducative dans les écoles, établissements scolaires et établissements de l’enseignement supérieur volontaires dans le but de promouvoir la pratique sportive chez les jeunes autour des valeurs citoyennes et sportives, que l’on retrouve dans l’olympisme et le paralympisme.

Dans le contexte sanitaire que nous connaissons, et alors que les jeunes sont de plus en plus sédentaires, cette 5e édition de la SOP, qui a débuté ce lundi 1er février, met l’accent sur la santé. Prendre soin de soi, maintenir une activité physique quotidienne et y prendre du plaisir s’avèrent d’autant plus essentiels dans cette période.

Être en bonne santé et à l’aise dans son corps aide à bien apprendre, à développer sa confiance en soi et à développer le goût de la pratique sportive : c’est aussi le sens de l’opération « 30 minutes d’activité physique par jour » mise à l’honneur pendant toute cette Semaine Olympique et Paralympique. Dans le cadre du programme Génération 2024 et de la démarche « Ecole promotrice de santé », ce dispositif, qui a débuté dans des écoles volontaires depuis novembre 2020, vise à faire bouger plus les jeunes, de façon souple et ludique, en s’appuyant sur des outils développés avec des enseignants et des experts sport-santé, et à favoriser le développement des capacités motrices et des aptitudes physiques des enfants. A destination des écoliers, ces 30 minutes quotidiennes d’activité sportive ne se substituent pas aux 3 heures d’EPS obligatoires par semaine, qui permettent de transmettre des apprentissages spécifiques, indispensables à l’épanouissement des élèves et à la réussite scolaire.


© Crédit photo : Hervé Hamon – Ministère des Sports



Les fédérations d’Athlétisme, de Badminton, Basketball, Football, Handball, Handisport, Rugby, Sport Adapté et Volleyball se sont d’ores et déjà engagées ce lundi 1er février à soutenir le dispositif auprès de Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, Roxana MARACINEANU, ministre déléguée chargée des Sports, et Sophie CLUZEL, secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée des personnes handicapées

Les ministres ont également profité du lancement de cette édition 2021 de la Semaine Olympique et Paralympique pour signer de nouvelles conventions cadre de partenariat pour l’Éducation par le sport avec les représentants de l’UNSS, l’USEP et 5 fédérations sportives (FF Aviron, FF Escalade, FF Etude et sports sous-marin, FF Lutte, FF Tennis).

Ces conventions visent à favoriser la pratique sportive des élèves en facilitant l’accès aux installations sportives et en proposant un accompagnement spécifique aux activités grâce au rapprochement entre les écoles et les clubs, le milieu scolaire et le monde sportif.

Au 1er février 2021, ce sont désormais 33 fédérations françaises qui ont signé une convention cadre avec le ministère de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des Sports.

Dans le cadre de cette 5e édition de la Semaine Olympique et Paralympique, la ministre chargée des Sports s’est également rendue à la cité scolaire Le Corbusier de Poissy le mercredi 3 février pour rencontrer, avec d’anciens sportifs de haut niveau (Bruno Marie-Rose, Grégory Rouault, Robert Citerne, Sébastien Rouault), des élèves bénéficient d’aménagements scolaires pour le sport.



Le lendemain, Roxana Maracineanu et Sophie Cluzel étaient au collège Pablo Neruda de Gagny en présence de Marie-Amélie Le Fur, présidente du Comité paralympique et sportif français et Tony Estanguet, Président de Paris 2024, pour tester avec les élèves les activités mises en place avec l’IME François Eglem.

Sport gouverenement